Recherche visant à déterminer le degré de violence et de harcèlement dans les écoles

Pratique externe

Durée

2017

Raison pour laquelle il a été développé

Recrudescence de la violence et du harcèlement dans les écoles et absence de politiques pour y remédier. Stigmatisation persistante du signalement des cas de violence et de harcèlement.

Activités

Le SPASH a mené une recherche dans 32 districts scolaires en vue d’identifier les principaux problèmes liés à l’égalité entre les hommes et les femmes dans l’environnement professionnel scolaire et d’analyser la violence et la discrimination fondées sur le genre dans les écoles. Analyse des manuels scolaires et du degré de violence de leurs contenus.

Résultats

Cette recherche montre que la violence la plus courante est celle commise à l’égard du personnel enseignant par la direction des établissement scolaires. Viennent ensuite la violence entre les membres du personnel enseignant et celle des élèves et des parents à leur égard. A la suite de la recherche sur le contenu du matériel pédagogique, le SPASH a réussi à faire retirer des écoles 130 manuels et livres comportant des éléments violents.

Financement

Fonds internes du syndicat

Albanie
Partagez cette page