Une recherche « Prestige de la profession enseignante en Lettonie »

Pratique interne

Durée

2016

Raison pour laquelle il a été développé

En Lettonie, le personnel de l’éducation est majoritairement composé de femmes, à tous les niveaux de l’enseignement. Cette prédominance des femmes s’observe également dans la structure des membres du LIZDA : • Nombre total de membres : 25 300 (2018) • Nombre de femmes membres : 22 897 (90 %) • Organes décisionnels du LIZDA : • Conseil d’administration du LIZDA : 13/12 (femmes) • Conseil du LIZDA : 61/57(femmes) Le LIZDA a participé pleinement aux activités ayant pour thème l’égalité entre les hommes et les femmes dans le secteur de l’éducation et a mené des recherches et des analyses concernant la méthodologie de calcul de la rémunération du personnel enseignant, au travers du prisme de l’égalité des genres.

Activités

En 2016, le LIZDA a entrepris une recherche intitulée « Prestige de la profession enseignante en Lettonie », montrant que le pays compte très peu d’hommes dans la profession enseignante et que ceux-ci se détournent de l’enseignement en raison du peu d’opportunités de carrière, des bas salaires et du manque de reconnaissance sur le plan professionnel. Elle révèle en outre que les effectifs masculins sont plus souvent engagés dans le cadre de contrats à temps plein et qu’ils perçoivent par conséquent des salaires plus élevés que ceux octroyés à leurs homologues féminines travaillant à temps partiel. Enfin, il ressort de cette étude que les allocations de retraite des hommes enseignants sont en moyenne 18 % plus élevées que celles des femmes.

Résultats

La recherche laisse apparaître des écarts en termes de salaire et de retraite entre les hommes et les femmes dans le secteur de l’éducation en Lettonie.

Financement

Cette recherche a été financée par le budget du LIZDA.

Lettonie
Partagez cette page