Autonomisation des femmes membres du syndicat

Pratique interne
TUS' Women's Corner: https://sind-obr.org.rs/
TUS' Women's Corner: https://sind-obr.org.rs/

Durée

En cours

Raison pour laquelle il a été développé

Le syndicat a développé des activités pour sensibiliser et autonomiser les femmes membres. En Serbie, les femmes obtiennent les mêmes diplômes et certifications que les hommes, à l’exception des groupes vulnérables (filles roms), mais elles enregistrent des taux d’emploi plus faibles et ont davantage d’obligations familiales. Le taux de scolarisation des enfants étant plus faible, l’activité économique des femmes est, elle aussi, plus faible. Toutefois, le pourcentage de femmes est relativement élevé parmi les employeur·euse·s et les représentant·e·s à l’Assemblée nationale. Les différences résultent de leur participation plus faible au marché du travail, de la sélection de professions moins bien rémunérées, des limitations en termes de mobilité de la main-d’œuvre et des conséquences de la crise. Un Comité pour l’égalité des genres a été créé en 2011 par le syndicat et tous les documents nécessaires ont été adoptés. Un Comité exécutif pour l’égalité des genres et sa présidence ont été élus.

Activités

Le TUS a récemment reçu une accréditation pour organiser des séminaires consacrés à l’égalité entre les hommes et les femmes dans le cadre de la formation professionnelle continue régulière du personnel enseignant en Serbie. Cette accréditation reste valide pour une période de trois ans et a pu être appliquée après l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi définissant un cadre national des qualifications, permettant une reconnaissance des syndicats de l’enseignement. Le syndicat organise toute une série d’activités visant à renforcer l’autonomie des femmes membres et des femmes enseignantes, à savoir des ateliers consacrés à la confiance en soi adressés à celles qui aspirent à diriger des établissements scolaires, ainsi que des séminaires de formation consacrés à la prise de décision, à la négociation, au lobbying et à la communication. Par ailleurs, le TUS organise des séances d’information offrant l’occasion aux femmes membres de mieux connaître les lois sur l’égalité aux niveaux international et national, ainsi que la position du syndicat par rapport aux plans d’action nationaux pour l’égalité, appliqués dans le secteur de l’éducation. Le TUS a, en outre, analysé les programmes TIC au travers du prisme de l’égalité des genres et a conduit des enquêtes sur la motivation des femmes membres de comités de femmes. Le TUS mène également des activités de promotion. Le site web du syndicat dispose d’une section dédiée aux femmes, offrant des informations sur les questions d’égalité, et il également possible d’y consulter le bulletin d’information de l’organisation, Sindikalno pero.

Résultats

Il est très important que les travaux du Comité des femmes fassent régulièrement partie des processus de planification et de mise en œuvre du TUS. La question de l’égalité des genres est devenue un sujet de discussion dans le cadre du travail syndical et tant les hommes que les femmes ont pris conscience de la légitimité des revendications des femmes. Les premiers résultats sont : • Les modifications apportées aux statuts du TUS (des dispositions prévoient désormais qu’au moins un tiers des membres de son conseil républicain et de son conseil d’administration doivent être des femmes) • La définition d’une politique du TUS relative à l’égalité entre les hommes et les femmes, qui promeut l’acquisition de nouvelles connaissances pour les personnes participantes et de nouvelles compétences pour le travail syndical. • En parallèle, le lancement d’un nouveau projet pour la création de centres régionaux, en collaboration avec le syndicat suédois Lararforbundet. Ce modèle d’organisation permettra d’assurer la durabilité des résultats des travaux futurs sur l’égalité entre les hommes et les femmes.

Financement

Le syndicat bénéficie de fonds extérieurs (y compris de l’UE) et consacre des ressources internes à cette thématique.

Liens

Serbie
Partagez cette page